URGENCE-REA (DSA)

Le défibrillateur semi-automatique (DSA)

Rappel de cardiologie :

Comme beaucoup de personnes le croient, le DSA n'est utilisable qu'en cas de fibrillation ventriculaire et non pas pour une asystolie.

L'activité électrique normale du coeur est caractérisée par plusieurs ondes : PQRST

Qu'est ce que la fibrillation ventriculaire ?

C'est une activité électrique anarchique et complètement désorganisée des ventricules avec comme caractéristiques :

1-Tracé désorganisé à complexes QRS élargis.

2-Fréquence cardiaque impossible à déterminer.

3-En général, patient en arrêt cardio-respiratoire, et il nécessite coup de poing sternal (de moins en moins utilisé), choc électrique externe : utilisation du DSA pour toute personne notamment infirmiers.

La fibrillation ventriculaire est souvent suivi de l'arrêt cardiaque d'où l'intérêt d'agir précocement sur ce trouble.


​source : "le défibrillateur à EDF et à Gaz de France"


Le DSA :

Le DSA est un appareil portable, de la taille d'une sacoche, dont le rôle est d'analyser le rythme cardiaque et si nécessaire de permettre la délivrance d'un choc électrique, ou défibrillation. De la rapidité de l'utilisation de ce système dépendent les chances de survie et l'importance des séquelles.

L'appareil est différent des défibrillateurs manuels utilisés par les médecins. Il comporte deux électrodes collantes à disposer sur la poitrine, une sur la clavicule droite, l'autre sous l'aisselle gauche. On ne peut effectuer aucun réglage, les seules actions possibles sont de l'allumer, de l'éteindre, et de délivrer le choc si l'appareil le demande.


Il faut s'assurer que l'arc électrique passera bien dans le corps (à travers le cœur) et non pas à l'extérieur, il faut donc :

  • s'assurer que l'on n'est pas dans une atmosphère explosive (fuite de gaz...)
  • mettre la victime sur une surface sèche, non métallique ;
  • dénuder le torse de la victime ;
  • sécher si besoin rapidement le torse de la victime ;
  • si nécessaire, raser les poils à l'endroit où l'on va poser les électrodes, pour permettre un bon contact ;
  • poser les électrodes auto collantes en suivant les dessins et allumer l'appareil.
  • Il faut pratiquer la réanimation cardio-pulmonaire (bouche-à-bouche et massage cardiaque) avant et pendant la pose du DSA. Lorsque le DSA est allumé, on suit les instructions (l'appareil parle). Il faut notamment que personne ne touche la victime pendant l'analyse du rythme cardiaque et la délivrance des chocs (on interrompt provisoirement la réanimation).

L'appareil dispose d'une carte à mémoire de type mémoire flash (que l'on appelle parfois abusivement « disquette »), enregistrant les paramètres (les électrocardiogrammes, les séquences de défibrillation, et pour certains les sons ambiants dont la voix des sauveteurs). Cette carte-mémoire doit être transmise aux services médicaux qui pourront faire l'analyse a posteriori de la situation, ce qui pourra leur donner des indications sur la démarche thérapeutique à entreprendre, mais aussi pour des raisons de veille (matério-vigilance) et médico-légales.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9fibrillateur

En pratique:

  1. Interroger, observer le patient.Dégager les voies aériennes, vêtements, cravate, ceinture...
  2. Rechercher une éventuelle ventilation du patient. Si oui, mettre en PLS.
  3. Si ne respire pas, faire 2 insufflations (en remontant le menton vers l'arrière). Observer à nouveau, si pas de réaction :
  4. Donner l'alerte (appeler aide-soignant ou IDE pour appeler le médecin et ramener le chariot d'urgence muni du DSA)
  5. Attaquer immédiatement la Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP), au rythme de 30 massages + 2 insufflations (80 massages et 4 insufflations par minute). Ne jamais stopper la RCP sauf lorsque le DSA est en place.
  6. La tierce personne installe le DSA et sort l'ambu (ballon de ventilation) relié à l'O2 (10 à 15l/min).
  7. "Arrêter la RCP" avec relais du DSA, suivre les instructions, veiller à ce que personne ne soit en contact avec le patient au moment des chocs. Recommencer la RCP, si le DSA le demande et utiliser l'ambu pour la ventilation.
  8. Ne jamais stopper le processus sauf si le médecin le précise.

Vidéo du DSA

J'ai choisi cette vidéo car le DSA utilisé est particulièrement précis et simple à utiliser.



​​ Edité en Décembre 2007, mis à jour en juin 2013